Le site des petites annonces du jardin et des espaces verts pour les particuliers et les professionnels

Marie, Chef de Produits Accessoires et Consommables chez Stihl, nous montre comment insérer les protections dans le Pantalon HS MULTI-PROTECT

ANDREAS-STIHL-SAS-Marie-inserer-les-protections-dans-Pantalon-HS MULTI-PROTECT-2016« Pour rappel, le Pantalon HS MULTI-PROTECT est un pantalon de jardin qui a l’avantage d’être complètement polyvalent puisque l’on peut l’utiliser pour travailler avec la débroussailleuse, pour travailler au sol lorsque l’on fait de la création, ou pour travailler avec un taille-haies.

La protection pour travailler avec la débroussailleuse va protéger contre les projections. Elle s’insère au niveau du bas du pantalon. Il faut bien veiller à ce que tous les « scratchs » soient bien ouverts, notamment juste au-dessus de la doublure qui permet de mettre le pantalon en 3/4. Lorsque la protection est mise, on referme le scratch : le bas des jambes est alors protégé contre les projections et ce, jusqu’à hauteur des genoux.

Lorsque l’on est au sol et que l’on travaille pour faire de la création, on a la possibilité de rajouter des genouillères : il suffit simplement de les insérer par l’extérieur, puis de refermer le scratch. Le genou est alors protégé.

Dernier avantage de ce pantalon : la protection HS qui permet de travailler avec le taille-haies. C’est pareil, cette protection va s’insérer par l’intérieur. Il suffit d’ouvrir le scratch, puis d’insérer la protection en vérifiant toujours que tout est ouvert.

On fait ensuite glisser la protection, on ouvre le scratch qui va permettre de bien fixer la protection, on la met en face de l’autre scratch, on referme au niveau du haut, pour être sûr que cela soit bien maintenu en place.

Le haut des jambes est donc protégé jusqu’au niveau des genoux, contre les pincements et les coupures de lames de taille-haies. »

Pantalon HS MULTI-PROTECT – les 3 « plus produit » :

1/ Matière en partie élastique pour une grande liberté de mouvement,
2/ Protection contre les épines,
3/ Protection contre l’humidité et grande thermoactivité

Le conseil du professionnel :

Un tissu anti-coupures ne doit jamais être réparé après détérioration, au risque de ne pas remplir son rôle protecteur. Il faut donc le changer après chaque déchirure. Ce conseil s’applique également, de manière générale, à tous les EPI (vêtements, casques, chaussures…). Les EPI doivent, en effet, être impérativement remplacés et ce, dès qu’ils présentent une trace de rupture, de choc ou une déchirure.

©2016 SecteurVert.com
Retrouvez plus d’info sur : http://www.secteurvert.com/
Source : Andreas Stihl S.A.S.